Côte Nord de l'Espagne 2005

 
    Accueil
 
    Etapes
    Pais Vasco
    Costa Cantabrica
    Costa Verde
    Costa de la Muerte
    Santiago de Compostella
    Lugo
    Oviedo
    Cordillera Cantabrica
 
    Photos
    Albums photos
 
    Liens directs
 

Le Pays Basque: la côte et le musée Guggenheim.

De Hendaye à Lekeitio

Nous entrons en Espagne par le pays basque. Le temps n'est malheureusement pas avec nous et c'est bien dommage car en longeant la cote (route GI 3440) après Hendaye, on distingue de très jolis paysages noyés dans le brouillard La cote du pays Basque espagnol.

On débouche ensuite sur le port de San Sebastian, zone bien industrieuse qui ne donne pas envie de s'éterniser. Nous repartons donc aussi sec vers l'ouest sur une autoroute qui traverse les montagnes et surplombe les vallées.

De nombreuses raffineries et autres industries s'échelonnent le long de cette portion et le fait que toute cette pollution cotoie les plages nous déplait beaucoup!

 

La cote entre Hendaye et San Sebastian

Un petit port basque: Lekeitio

Le port de Lekeitio
Le port de Lekeitio

On quitte ce décor de misère pour nous diriger vers Ondarroa et Lekeitio. Cette dernière possède un joli port de pêche aux bateaux multicolores qui s'accordent aux façades munies de bow-window les bow-window de Lekeitio.

Au fond du port se trouve l'église Santa Maria de la Asuncion du 15è siècle dans le style gothique. On la distingue derrière les bateaux de pêche : Le port et l'église Santa Maria de la Asuncion.

En face du port, se trouve un petit rocher sauvage abritant la petite plage de Karraspio L'ilot de Lekeitio

Playa de Ogeia
La plage d'Ogeia

Un peu plus loin, pause déjeuner sur la plage d'Ogeia, aussi belle que déserte ou tout a été prévu pour le barbecue et le pique-nique. Les avertissements prévenant de la présence éventuelle de mazout de l'Erika rappelle que ces endroits ont beaucoup souffert... et pourtant on est encore loin de la Galice !

De Lekeitio à Berméo en passant par la réserve d'Urdabai

En quittant Lekeitio, on se dirige vers Bermeo, toujours en longeant la cote au plus près. On est bien loin des paysages industriels de la matinée et nous découvrons enfin ce qui fait la richesse de ce coin. De petit village en petit village et en passant par Gernika nous découvrons l'esturaire du Ria de Gernika, ou la mer remonte en serpentant entre des bancs de sable Panorama sur l'estuaire du Ria de Gernika. Quelques surfeurs guettent les vagues sur une eau pure : la zone est classée en réserve naturelle de la biosphère par l'Unesco.
Nous arrivons finalement à Mundaka, petite cité collée sur le bord de l'estuaire ou de nombreux travaux de restauration sont entrepris. Le petit port bien à l'abri des flots est magnifique et de belles maisons traditionnelles encadrent de petites rues pavées Maison de Mundaka encore interdites au voiture.

Nous continuons notre chemin le long de la cote Cote après Bermeo: direction Santillana del Mar pour trouver une chambre

 

La cote entre Hendaye et San Sebastian

Bilbao : le musée Guggenheim

Le revetement "titanesque" du musée
Le revetement "titanesque" du musée

Au retour de Galice, nous n'avons pu résisté à la curiosité d'aller faire un tour au musée Guggenheim le musée Guggeheim.. Construit en calcaire de la région, recouvert de plaques de titane rappelant l'histoire sidérurgique du pays, le musée est censé être une fleur épanouie au milieu des collines alentour: vu d'en bas, on ne s'en rend pas bien compte mais l'édifice reste une oeuvre d'art à lui tout seul le musée Guggeheim..

Nous aurons de plus la chance de voir une expo très complète sur Yves Klein ainsi que les collections du musée, donnant un aperçu de ce qu'est l'art contemporain aujourd'hui.


Maman

Maman

Devant l'entrée du musée, une immense araignée de métal nous accueille Maman: c'est Maman qui porte ses oeufs symbolisant ainsi la procréation mais également la difficulté de se séparer des liens maternels.

De l'autre coté, c'est Puppy qui nous dit au revoir: un petit chien d'une dizaine de mètres recouverts de pensées de toutes les couleurs Puppy le petit chien géan. Superbe !

Irun

Toujours lors du retour, nous avons découvert Irun, petite cité typique avec ses maisons colorées et ses ruelles Les maisons colorées d'Irun. Cette ville charmante mériterait sans doute qu'on y passe un peu plus de temps mais la fin des vacances approchait et il nous fallait continuer notre route, non sans admirer le travail rigoureux des artisans du coin Les charpentes sculptées

 

Les maisons colorées d'Irun

     Accueil - Album photos - Contact