Afrique du sud 2003
 
 
    Accueil
 
    Présentation
    Parcours
    Histoire
 
    Etapes
    Blyde river canyon
    Kruger park
    Swaziland
    St Lucia
    Drakensberg
    Transkeï
    Garden route
    Cape Town
 
    Pratique
    Bons plans
    Liens
    Librairie
 
    Photos
    Albums photos
 
    Liens directs
    Liens extérieurs
    Swaziland
    Mbabane
    Mlilwane Sanctuary
    Sondzela Backpacker
    

 

Le royaume du Swaziland

Mardi 21 octobre 2003 (Hazyview => Swaziland (Mbabane))

Décollage de Hazyview après un petit déj' avec Alan et quelques emplettes dans la case de Richard. On passe envoyer un mail et faire quelques courses au mall de Nelspruit avant de descendre vers le Swaziland.
Nous traversons la frontière sans encombre à Jeppe's Reef puis nous nous continuons vers le sud sous la pluie. Le paysage change carrément : les grandes étendues pelées et clairsemées font place à de petites collines verdoyantes , où l'érosion due à la déforestation ravine la terre.
On s'arrête à Pigg's Peak pour acheter de quoi faire un sandwich mais mauvaise surprise, il n'y a même pas de jambon. Ca nous remet un peu dans le contexte et nous rappelle que le Swaziland est quand même beaucoup plus pauvre que son grand voisin.
On se met à la recherche de "Sobantu", joli backpacker perdu dans les montagnes et on finit par le dénicher à proximité du Maguga Dam. La maison est très bien tenue, perchée sur un flanc de montagne. La propriétaire est une écossaise qui veut développer une économie solidaire. Elle emploie donc des gens du cru avec lesquels elle favorise la culture biologique et les habitats traditionnels (huttes Xosas ).
Il fait toujours un temps pourri mais on passe une bonne soirée au coin du feu avec une scottish, deux irish et un sud-af', bricolo-traveller.
 
Sobantu backpackers

Mercredi 22 octobre 2003 (Ballade en voiture au Swaziland)

La nature a portée de Sobantu  

Nous attaquons la journée par une petite grimpette en haut de la colline du Sobantu. De là haut, on découvre une vue magnifique et le retour du soleil nous permet enfin d'apprécier les paysages bucoliques du Swaziland.

On décolle ensuite pour le Malalaloje Nature Reserve mais on loupe l'entrée et on décide finalement de tracer jusquà Mbabane, ville en évolution permanente qui a beaucoup changé depuis ma dernière visite en 98. Un grand mall concentre désormais la plupart des boutiques à l'européenne et le reste de la ville est beaucoup plus calme. On s'arrête boire un verre dans un petit bar local et malgré la pauvreté omniprésente, on ne se sent aucunement menacé ou même regardé de travers. La jalousie fait ici place à la curiosité. On trouvera ensuite un super restaurant servant des plats traditionnels, le Courtyard.

La route est toujours aussi rock'n'roll au Swailand et quand on arrive en ville, ca devient carrément trash ! Attention également aux adresses à Mbabane car les noms des rues ont été africanisés et correspondent rarement aux adresses données dans les guides.


Durant l'après-midi, on traverse Malkern, petite ville pauvre et sans intérêt touristique, puis Manzini, très "busy". En bref, grosse glande en voiture sous 35° pour découvrir l'ouest du pays.
On rentrera finalement à Sobantu pour cuisiner un peu et regarder la Champion's League par satellite.

 
Mamas sur la route de Mbabane

Jeudi 23 octobre 2003 (Sobantu => Mlilwane Nature Reserve)

Malaloje Nature Reserve  

Après le petit déj' et le remballage des affaires, on quitte Sobantu et on se dirige vers Malalaloje et ses pistes défoncées. Le parc est en partie brulé ce qui permet à de nouvelles pousses de sortir, et attire ainsi les antilopes qui préfère l'herbe jeune aux grandes tiges.

Il fait une chaleur étouffante mais on se lance quand même dans une petite ballade deux heures, exténuantes tant le chemin est pentu et l'ombre inexistante, pour finalement avoir une vue lointaine sur des chutes que l'on regarde aux jumelles. On regagne la voiture pour aller se faire secouer jusqu'à un autre point de vue pas top et puis on quitte cette réserve qui ne présente pas vraiment d'intérêt si ce n'est ses paysages partagés entre menhirs bretons et collines auvergnates (ci-contre).

On repasse par Mbabane pour graver un CD mais le Swaziland n'en est pas encore là, il y a bien un cybercafé dans le mall mais pas de graveur. Comme la journée avance, on décolle pour le Mlilwane NR où nous plantons la tente au Sondzela Backpackers (à l'intérieur du sanctuaire). L'ambiance y est paisible avec beaucoup de jeunes des quatre coins de la planète, une piscine et un personnel dispo et bien organisé.

Nous irons diner dans le camp (on peut aussi manger au backpackers) pour gouter au phacochère grillé dans une ambiance "camp de brousse" mais un peu chicos quand même pour ne pas trop dépayser les septuagénaires qui se pressent autour du buffet.
Une bonne nuit sous la tente, bercé par le champ des oiseaux et des chauve-souris, ca faisait longtemps!

 
Miam, le bon phacochère !

Vendredi 24 octobre 2003 (Mlilwane => Sodwana Bay)

Marcher, ca permet de faire des rencontres  

Après une bonne nuit, on replie nos affaires et notre tente puis on part à pied pour une petite rando à pied dans le Mlilwane Sanctuary.

Le soleil cogne à fond mais nous survivons grâce à nos superbes bobs . On croise plusieurs animaux et ça change du Kruger. A pied on se sent beaucoup plus proie et on regarde un peu anxieusement dans les buissons même si le parc est garanti sans fauve. On croise quelques bousiers qui poussent leur boule sur le chemin, des antilopes qui s'enfuient à notre approche et des phacochères têtus qui ne veulent pas nous laisser poursuivre notre route.

Un petit verre sur la terrasse devant l'étang à hippos pour reprendre nos esprits et zou, direction le Sud par Manzini. Il fait toujours un cagnard pas possible et la route est dangeureuse, parsemée de trous (potholes) .On prend toute une petite famille en stop sur la route qui se confonde en remerciements et nous arrivons à la frontière qu'on traverse sans encombre.

On rejoindra ensuite Piet Retief où on déjeune au très propre "Die Bros". Nous projetions de dormir à Mhkuze mais le backpackers tout neuf est déjà fermé et le seul hotel de la ville (Ghost Mountain) un peu trop cher pour nous. Sur leurs précieuses indications, nous atterrissons au Baobab Inn au bord de la N2 à 25km au sud de Mhkuze.

Repas sur place et gros dodo.

 
Lézards à Mlilwane
     Accueil - Album photos - Contact